VIDEO PAR DRONE – Spécialiste Club Med, T.U.I, Club Lookéa

Video Par Drone de qualité 4K et HD par drone, avec des tarifs personnalisés adaptés à vos besoins. En France et à l'étranger pour hôtels club. Par Loïc COPPOLA

Articles Drone

(video) AeroHT obtient le feu vert pour sa voiture volante



Après des années de projets de « voitures volantes » annoncées sans lendemain, seuls les programmes les plus sérieux poursuivent leur développement. AeroHT, la division du constructeur automobile XPeng chargée de la conception des aéronefs à décollage et atterrissage verticaux électrique (eVTOL), est le premier constructeur à avoir reçu l’autorisation du gouvernement chinois pour continuer ses tests.

La X2, le premier modèle d’eVTOL de la société, est le premier véhicule de son genre à avoir obtenu un feu vert conditionnel de l’administration de l’aviation civile chinoise pour poursuivre ses vols opérés par un pilote humain dans le pays. Cette autorisation était vitale pour AeroHT, qui a l’intention de lancer la production de masse de ses appareils eVTOL à partir de l’année prochaine.

Avec comme objectif de combiner les technologies automobiles et aérospatiales, AeroHT travaille sur une « vraie » voiture volante baptisée X3, qui sait conduire, se garer et décoller par elle-même. Mais le succès est venu prématurément avec le modèle X2 qui, malgré son absence de roues, est tout de même qualifié de « voiture volante » par AeroHT. La X2 partage beaucoup d’éléments avec la berline P7 de XPeng.

Avec cette autorisation en poche, la société peut multiplier les tests en vol habité pour accumuler un maximum de données et ainsi améliorer ses véhicules volants. AeroHT a réalisé plus de 15.000 vols en toute sécurité depuis sa création en 2013. XPeng a annoncé à l’automne dernier vouloir commercialiser un premier modèle dès 2024, pour un prix d’environ 140 000 euros.

AeroHT a obtenu l’autorisation du gouvernement chinois pour poursuivre les tests de son premier modèle d’eVTOL, la X2, qui est le premier véhicule de son genre à obtenir un feu vert conditionnel pour ses vols opérés par un pilote humain dans le pays. La société peut désormais poursuivre le développement de ses véhicules volants et travaille sur une « vraie » voiture volante baptisée X3. XPeng a annoncé son intention de commercialiser un premier modèle dès 2024.