VIDEO PAR DRONE – Spécialiste Club Med, T.U.I, Club Lookéa

Video Par Drone de qualité 4K et HD par drone, avec des tarifs personnalisés adaptés à vos besoins. En France et à l'étranger pour hôtels club. Par Loïc COPPOLA

Voyages & Tourisme

Seto : plus d’un million d’arbres financés par les voyagistes



Le Syndicat des entreprises du tour-operating (Seto) travaille depuis trois ans sur un projet mutualisé visant à absorber les émissions de CO2. Le projet a été présenté par Alain Capestan en 2019 et a été remis à l’ordre du jour en 2022 par René-Marc Chikli et Hervé Tilmont lors du Forum du Seto organisé à Mandelieu-La Napoule. Depuis, le président et le secrétaire général du syndicat ont consulté et mobilisé les voyagistes. Jusqu’à présent, 23 engagements ont été reçus pour un montant total d’environ 950 000 euros qui seront versés en 2023. Certains des 70 adhérents du Seto mènent déjà des actions pour réduire leur empreinte carbone, comme Voyageurs du Monde qui absorbe à 100% les émissions de CO2 générées par ses activités.

Le fonds de dotation du Seto lancera des appels à dons en juin et en décembre, avec l’objectif de collecter près d’un million d’euros qui seront utilisés en 2023 pour investir aux côtés de Voyageurs du Monde dans le Fonds Livelihoods, qui finance des projets de restauration des écosystèmes, d’agroforesterie et d’énergie rurale. Le Seto finance notamment des programmes de reforestation avec l’objectif d’absorber 140 000 à 150 000 tonnes de CO2 par an grâce à la plantation de 1,2 à 1,3 million d’arbres. L’objectif est de se rapprocher des objectifs des Accords de Paris, qui visent à réduire de moitié les émissions de CO2 en 2030 et atteindre la neutralité en 2050.

Les voyagistes peuvent s’engager de deux façons dans ce projet : soit en absorbant un pourcentage des émissions de CO2 générées par les voyages de leurs clients, soit en faisant un don en euros par client. Chaque entreprise peut réaliser son bilan carbone en utilisant la méthode de l’Ademe. Le fonds de dotation, dont le nom sera dévoilé en début d’année 2023, sera présidé par René-Marc Chikli. Les donateurs pourront bénéficier d’une réduction fiscale et seront mentionnés sur un site internet qui permettra de faire connaître les actions menées avec le Fonds Livelihoods. Ce projet est volontaire et les donateurs sont choisis de manière volontaire, contrairement à certains acteurs comme Beachcomber Tours qui ont été contraints par la loi de s’engager dans une démarche de compensation carbone.

LEAVE A RESPONSE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Passionné de voyages, musique, web marketing, high-tech & informatique.

Videopardrone – Page
Réseaux Sociaux
DJ COPPOLA – Page