VIDEO PAR DRONE – Spécialiste Club Med, T.U.I, Club Lookéa

Video Par Drone de qualité 4K et HD par drone, avec des tarifs personnalisés adaptés à vos besoins. En France et à l'étranger pour hôtels club. Par Loïc COPPOLA

Voyages & Tourisme

Selon le WTTC, l’empreinte carbone du voyage est moins forte que sa contribution au PIB



Entre 2010 et 2019, le PIB du secteur a augmenté en moyenne de 4,3% par an, tandis que son empreinte climatique n’a augmenté que de 2,4%, assure le Conseil mondial du voyage et du tourisme (WTTC) dans un communiqué.

Ce recul est attribué aux développements technologiques et aux mesures d’efficacité énergétique adoptées par le secteur. 

Une empreinte sectorielle estimée à 8,1%

« Des estimations précédentes ont suggéré que le secteur mondial du voyage et du tourisme était responsable de jusqu’à 11% de toutes les émissions », ajoute le communiqué. « Cependant, les recherches pionnières du WTTC montrent qu’en 2019, les émissions de gaz à effet de serre du secteur ne totalisaient que 8,1% à l’échelle mondiale. » 

Le WTTC poursuivra ses travaux d’analyse de l’empreinte carbone d’une industrie qui représente 10% du PIB mondial.

« Les voyages et le tourisme font d’énormes progrès pour décarboner, explique Julia Simpson, présidente et chef de la direction du WTTC. Mais les gouvernements doivent définir le cadre. Nous devons nous concentrer résolument sur l’augmentation de la production de carburants d’aviation durables avec des incitations gouvernementales. Nous avons également besoin d’une plus grande utilisation des énergies renouvelables dans nos réseaux nationaux . Ainsi, lorsque nous allumons une lumière dans une chambre d’hôtel, elle utilise une source d’énergie durable. »

Source : WTTC

The post Selon le WTTC, l’empreinte carbone du voyage est moins forte que sa contribution au PIB appeared first on L’Echo Touristique.