VIDEO PAR DRONE – Spécialiste Club Med, T.U.I, Club Lookéa

Video Par Drone de qualité 4K et HD par drone, avec des tarifs personnalisés adaptés à vos besoins. En France et à l'étranger pour hôtels club. Par Loïc COPPOLA

Drone Voyages & Tourisme

Pouvez-vous piloter un drone au Costa Rica ?



Le pays d’Amérique centrale du Costa Rica, entre les côtes du Pacifique et des Caraïbes, possède des plages, des forêts tropicales et des volcans. C’est un excellent endroit pour boire dans la beauté naturelle du monde.

Pouvez-vous apporter votre drone avec vous lors de vos voyages au Costa Rica, ou l’utilisation de drones est-elle illégale ici ?

Les drones sont autorisés au Costa Rica, mais vous avez besoin d’un certificat opérationnel de la Direction générale de l’aviation civile du Costa Rica ainsi que d’un certificat délivré par le Conseil technique de l’aviation civile. Vous êtes également tenu de respecter les lois sur les drones du Costa Rica.

Ce guide déballera toutes les règles relatives aux drones afin que vous puissiez piloter votre drone au Costa Rica avec la loi de votre côté.

Avoir des ennuis juridiques lors de la visite d’un autre pays n’est jamais une bonne façon de passer des vacances ou un voyage d’affaires, après tout !

Quelle est la principale autorité aéronautique du Costa Rica ?

Nous parlons beaucoup de la Federal Aviation Authority ici sur ce blog, mais une fois que vous quittez les États-Unis, la FAA ne réglemente plus le ciel.

Au lieu de cela, au Costa Rica, c’est la Direction générale de l’aviation civile du Costa Rica ou Direccion General de Aviacion Civil (DGAC) en abrégé.

Le site de la DGAC est disponible icimais à moins que vous ne connaissiez l’espagnol, vous aurez besoin d’un traducteur en ligne pour lire le site.

Vous pouvez également contacter la DGAC par :

Est-il légal de faire voler un drone au Costa Rica ?

Différentes parties du monde soumettent les drones à diverses normes, et vous vous demandez où cela laisse vos aspirations à piloter un UAV au Costa Rica.

L’activité est considérée comme légale pour les pilotes de loisirs et commerciaux.

Règles et lois sur les drones à connaître avant de voler au Costa Rica

Pour la suite de cet article, nous passerons en revue les nombreuses règles de la DGAC pour piloter un drone au Costa Rica. Certaines de ces lois peuvent vous être familières en tant que personne qui vole aux États-Unis sous la direction de la FAA, mais pas toutes.

Les pilotes commerciaux doivent avoir les certifications appropriées

Au Costa Rica, les pilotes de drones commerciaux ont besoin à la fois d’un certificat opérationnel de la DGAC et d’un certificat délivré par le Conseil technique de l’aviation civile.

Tous les pilotes ne sont pas nécessairement éligibles à la certification. Vous devez être titulaire d’au moins un diplôme d’études secondaires, avoir 18 ans ou plus et avoir 10 heures ou plus d’expérience de vol de drone.

Même si vous répondez aux critères ci-dessus, vous êtes toujours tenu de suivre des cours pratiques et théoriques. Ce n’est que si vous réussissez ces cours que vous recevrez la certification.

Cette certification fait office de licence de drone lorsque vous volez au Costa Rica. Vous devez toujours avoir le certificat sur vous et être prêt à le produire si on vous le demande.

Enregistrez votre drone

Une autre exigence pour les pilotes de drones est l’enregistrement des drones. Vous devrez visiter le site Web de la DCGA ou le site Web du gouvernement du Costa Rica pour demander l’inscription.

L’inscription est gratuite au Costa Rica, ce qui est formidable. Cela dit, vous devrez probablement montrer votre preuve d’achat de drone au moment de l’inscription.

Vous ne pouvez voler que pendant la journée, sauf si vous avez l’approbation de la DGCA

S’il vous arrive de voir d’autres pilotes de drones lors de vos voyages à travers le Costa Rica, cela se produira principalement pendant la journée.

Ce n’est pas non plus une coïncidence, car le vol de drone n’est généralement autorisé que pendant la journée au Costa Rica.

Les vols de nuit sont parfois autorisés mais doivent au préalable être approuvés par la DGCA. Si le vol est approuvé, vous aurez une série de règles spéciales à suivre pour assurer la sécurité de tous pendant votre vol.

Éloignez-vous des zones d’exclusion aérienne

Le Costa Rica dans son ensemble est accessible aux pilotes de drones mais des zones spécifiques sont interdites. Sur toute carte ou site Web, ces zones d’exclusion aérienne désignées doivent être clairement indiquées comme telles pour éviter toute confusion lors de la planification de votre itinéraire.

Quels types d’endroits le Costa Rica classe-t-il comme zones d’exclusion aérienne ?

Voici une liste:

Le Ministerio de Seguridad Publica
La maison présidentielle
Prison de la Reforma
Le centre de formation de la police d’El Murcielago
Le tunnel de Zurqui
Le Passage de La Palma
Volcan Arenal

Obtenir la permission avant de survoler des foules, des communautés ou des villes

En règle générale, il est interdit aux pilotes de faire voler leurs drones dans ou autour de grandes foules ainsi que dans les communautés et les villes du Costa Rica.

Ces règles sont pour les droits et la vie privée des citoyens du Costa Rica.

Il existe des exceptions, par exemple si vous avez l’autorisation préalable d’effectuer l’un des types de vols de drones ci-dessus. Sans autorisation cependant, vous pourriez faire face à des conséquences juridiques.

Volez à moins de 30 mètres des bâtiments

Les vols de drones dans l’espace aérien non contrôlé du Costa Rica sont largement autorisés. Une fois que vous vous approchez trop des bâtiments, vous devriez faire attention.

La distance autorisée entre votre drone et tout bâtiment est de 30 mètres, soit environ 98,43 pieds. Vous n’êtes jamais non plus autorisé à survoler directement un bâtiment.

Cette règle protège l’architecture bien-aimée dans tout le Costa Rica où des millions de personnes affluent.

Volez à moins de huit kilomètres des aérodromes et des aéroports

Pour empêcher les drones d’interrompre les opérations des aéronefs tels que les avions, il vous est interdit de voler à proximité des aérodromes et des aéroports à une certaine distance.

La distance maximale autorisée est de huit kilomètres ou 4,97 miles.

La DGAC délivre des autorisations aux pilotes de drones qui peuvent avoir besoin de se rapprocher d’un aérodrome mais uniquement dans des circonstances particulières. Sans ce permis, voler trop près d’un aérodrome ou d’un aéroport est illégal.

Les drones qui pèsent plus de 25 kilogrammes ne peuvent pas voler

Comme dans de nombreuses régions du monde, le Costa Rica impose des limitations de poids aux drones. Votre drone ne peut pas peser plus de 25 kilogrammes ou 55,12 livres si vous espérez le faire décoller.

Nous supposons que c’est le poids de l’ensemble du drone, mais si vous transportez suffisamment de charge utile sur votre drone pour le pousser près de la limite de poids, vous voudrez peut-être penser à alléger votre charge avant de voler.

Ne volez pas à moins de 30 mètres des structures

Pour toutes les autres structures à travers le Costa Rica en plus des bâtiments et des aéroports, vous devez vous tenir à 30 mètres ou 98 pieds lorsque vous utilisez votre drone.

Pilotez votre drone dans votre ligne de mire visuelle

Votre drone doit toujours rester dans votre champ de vision naturel lors de la réquisition de votre drone.

Votre ligne de mire visuelle peut être augmentée avec des contacts ou des lunettes, mais pas avec des jumelles.

Pilotez votre drone uniquement par temps clair

Pour préserver votre drone et assurer son fonctionnement en toute sécurité, la loi sur les drones du Costa Rica vous oblige à n’utiliser votre drone que lorsque le temps est clair.

Dans des conditions venteuses, brumeuses, pluvieuses ou enneigées, votre drone ne doit pas être dans le ciel. Vous ne devriez pas non plus vouloir voler par mauvais temps, car vous pourriez vous retrouver avec un drone cassé de cette façon.

Conclusion

Le Costa Rica est une belle région tropicale où vous pouvez capturer des images de drones qui feront pâlir d’envie tous vos amis à la maison.

Avant de faire vos valises et de vous envoler, assurez-vous d’avoir les certifications et l’enregistrement appropriés. Votre licence de drone FAA ne vous servira à rien ici puisque c’est la DGCA qui réglemente l’utilisation des drones au Costa Rica et non la FAA.

Les règles sur les drones que vous devez respecter ne sont pas particulièrement complexes, et bon nombre de ces mêmes lois sont également appliquées sur votre propre terrain.

Soyez toujours respectueux des autres, éloignez-vous des compagnies aériennes et limitez votre proximité avec les bâtiments et vous devriez passer un bon voyage au Costa Rica !

The post Pouvez-vous piloter un drone au Costa Rica ? appeared first on Drone Blog.