VIDEO PAR DRONE – Spécialiste Club Med, T.U.I, Club Lookéa

Video Par Drone de qualité 4K et HD par drone, avec des tarifs personnalisés adaptés à vos besoins. En France et à l'étranger pour hôtels club. Par Loïc COPPOLA

Voyages & Tourisme

La distribution ferroviaire en pleine refonte digitale



Cette année 2022 fut marquée par plusieurs révolutions digitales dans le secteur du rail. Que cela soit chez SNCF, Omio ou Trainline, la distribution ferroviaire innove et séduit de nouveaux marchés. Tour d’horizon des dernières nouveautés dans le secteur.

En janvier dernier, la SNCF présentait ce qui semblait être « LA » révolution digitale de l’année : une nouvelle application et un nouveau site web baptisés SNCF Connect (ex : OUI.sncf). Une plateforme « tout-en-un » pour réserver un billet de train ou rechercher un itinéraire. Quelques mises à jour et améliorations plus tard, SNCF Connect a pour vocation de regrouper tous les services SNCF sur une seule et même plateforme, exceptés pour les trains OUIGO et Inoui Pro. Elle comporte de nouvelles fonctionnalités comme le paiement par Chèques-Vacances dématérialisés ou l’ajout de filtres pour les réservations, entre autre. Le groupe souhaite également la positionner comme un produit MaaS en proposant d’acheter des titres de transports urbains et enrichir son offre de mobilité. « L’objectif était d’étoffer notre offre de train. Aujourd’hui, cette offre est relativement complète et nous nous intéressons désormais à d’autres types de mobilités. Nous voulons être en capacité d’accompagner le client sur l’intégralité de son trajet, que cela soit pour du loisir, du déplacement professionnel, court, long… », nous confiait David Nedzela, directeur Clients de SNCF Connect.

Et ses concurrents internationaux ne sont pas en reste. Trainline a récemment dévoilé une nouvelle fonctionnalité qui permet d’avertir les utilisateurs de l’application du retard des trains. Des notifications pushs les alertent si leur train est retardé de 15 minutes ou plus sur les trajets directs, de 5 minutes ou plus pour les trajets avec correspondance. La société anglaise a également séduit de nouveaux acteurs du travel comme Travelport qui l’a choisi comme partenaire privilégié pour distribuer le train.

Enfin, Omio (ex-GoEuro) a finalisé une levée de fonds à hauteur de 80 millions de dollars en juin dernier. Après avoir vu chuter son chiffre d’affaires de 98% au printemps 2020, la société berlinoise a décidé d’affecter ces nouveaux fonds à la relance des activités d’expansion mondiale, y compris les fusions et acquisitions. « Lorsque le COVID-19 a frappé, nous avons suspendu cette stratégie d’expansion mondiale. Aujourd’hui elle est de retour et sur la bonne voie », a déclaré le fondateur et PDG, Naren Shaam. Son objectif : augmenter ses parts de marché en Europe et aux Etats-Unis.

Photo d’ouverture : @charles_forerunner

A lire également :

L’agence de voyage en ligne Omio lève 80 millions de dollars
Ferroviaire : Travelport choisit Trainline comme partenaire privilégié
SNCF Connect : comment payer en Chèques-Vacances dématérialisés ?
David Nedzela : « Notre volonté est de positionner SNCF Connect comme un produit MaaS et de le rendre compréhensible »

L’article La distribution ferroviaire en pleine refonte digitale est apparu en premier sur TOM.travel.

LEAVE A RESPONSE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Passionné de voyages, musique, web marketing, high-tech & informatique.

Videopardrone – Page
Réseaux Sociaux
DJ COPPOLA – Page