VIDEO PAR DRONE – Spécialiste Club Med, T.U.I, Club Lookéa

Video Par Drone de qualité 4K et HD par drone, avec des tarifs personnalisés adaptés à vos besoins. En France et à l'étranger pour hôtels club. Par Loïc COPPOLA

Voyages & Tourisme

Fevad : l’e-tourisme reste dynamique au 3e trimestre 2022



Quel est le bilan e-commerce du troisième trimestre 2022 en France ? Lors d’une conférence de presse ce matin, la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) a livré des tendances intéressantes sur l’activité des sites marchands, la place du voyage, et des perspectives incertaines en raison du contexte économique.

Selon le panel iCE100 de la Fevad, regroupant une centaine de sites leaders, l’e-commerce se stabilise à périmètre constant en termes de ventes de produits grand public (-2,4% versus le 3e trimestre 2021).  Avec un « effet moteur des ventes de voyages/loisirs » sur l’ensemble de l’e-commerce, note Marc Lolivier, délégué général de la Fevad. 

E-tourisme : +15% au 3e trimestre versus 2019

Après « un cycle de rattrapage très important » observé ces derniers mois, la croissance décélère néanmoins dans l’e-tourisme (+28% versus 2021). Par rapport à 2019, soit en comparaison avec le niveau pré-Covid, les ventes de prestations touristiques, transports et loisirs affichent une progression de 15% par rapport à 2019. Cette dynamique est portée par la levée de nombreuses restrictions de voyage, cumulée à la hausse du panier moyen.

Pour mémoire, les ventes de prestations touristiques avaient bondi de +68% au deuxième trimestre 2022, versus le deuxième trimestre 2021, et de 25% versus 2019.

Le social selling émerge

Au total, en prenant en compte les nouveaux sites marchands comme les sites leaders, les Français ont dépensé près de 36 milliards d’euros au troisième trimestre (+16,8%). C’est donc le poids de l’e-commerce, tous produits et services confondus, à périmètre non constant.

Le panier moyen, lui, remonte (+7,3%) alors qu’il tendait à diminuer jusqu’à maintenant. Nous sommes dans une période de stagflation, avec une hausse des prix et une stabilisation des ventes, souligne Marc Lolivier.

Autre tendance intéressante à retenir : tous produits confondus, un Français sur 5 a déjà appuyé sur un bouton « achat » sur les réseaux sociaux (social selling). A commencer par les jeunes générations.

Une inflation qui inquiète

Après la crise du Covid, le commerce est désormais bousculé par la crise de l’énergie et l’inflation, relève pour sa part François Monboisse, président de la Fevad. Ce qui peut entraîner « des restrictions de pouvoir d’achat énormes », ajoute-t-il. Tout en espérant qu’Internet soit identifié comme un espace de « bonnes affaires ».

« La situation est plus tendue qu’elle n’a jamais été depuis une dizaine d’années », note François Monboisse. L’inflation globale, estimée à 6% sur 12 mois en France, masque des difficultés plus grandes. « L’inflation atteint 19% sur l’énergie et 12% sur l’alimentaire », qui font partie des dépenses en grande partie incompressibles.

A lire aussi :

Les ventes en ligne de voyages progressent de 42% en 2021
En 2022, Airbnb publie un 3e trimestre record
Expedia affiche une rentabilité et des revenus record au 3e trimestre 2022
Booking Holdings enregistre un bon 3e trimestre 2022

The post Fevad : l’e-tourisme reste dynamique au 3e trimestre 2022 appeared first on L’Echo Touristique.