Voici 6 choses incroyables à faire avec un drone !

Aruco a listé 6 choses incroyables, magnifiques ou stupides à faire avec un drone et un peu de temps libre. Attention, certaines activités sont réservées aux cascadeurs !

Si les drones ont pris une place importante au pieds du sapin lors des dernières fêtes de Noël, les restrictions d’utilisation ne permettent pas à chacun de tirer le maximum de leurs machines volantes.

Certains propriétaires de drones ont pourtant des idées originales pour repousser les possibilité offertes par leurs engins volants.

1- Le Droneboarding

Depuis quelques temps et l’arrivée de l’hiver, plusieurs internautes ont publié des vidéos montrant la possibilité d’utiliser la puissance de drones pour tracter un humain sur un snowboard ou un skateboard…

Cela parait difficile à croire, mais c’est pourtant possible, avec une machine déployant suffisamment de puissance ! Imaginez faire du kitesurf en remplaçant la voile du cert-volant par un drone et vous voilà l’heureux pratiquant d’un tout nouveau sport de glisse encore confidentiel : le « droneboarding » !

Oubliez tout de suite l’idée de pouvoir faire ce genre d’excentricités avec des drones de loisirs proposé au grand-public, mais des machines plus puissantes –souvent de confection maison– sont tout à fait capables d’embarquer des charges de quelques kilos ou plus.

Cela marche évidemment bien avec des enfants (la photo ci-dessus est issue de cette vidéo) qui sont par définition plus légers mais aussi avec les grands. Poussés à pleine puissance (mais sur des durées relativement courtes) les drones peuvent ainsi tracter un adulte comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous :

2- Les courses de drone

Surfer avec un drone c’est rigolo, mais faire la course, c’est mieux !

En France, l’association de modélisme de Haute-Savoie Airgonay avait organisé une course de drones télécommandés plutôt dingue en pleine forêt avec à la clé quelques images vraiment impressionnantes !

Ailleurs, et comme nous vous le révélions récemment, Drone Racing League a levé de l’argent pour organiser un championnat de courses de drones aux Etats-Unis.

Le résultat est assez impressionnant, comme le montre cette vidéo tournée dans le stade des Miami Dolphins récemment et vue plusieurs centaines de milliers de fois sur YouTube.

Les courses de drones cumulent tous les arguments d’un divertissement de masse pour les particuliers. Non seulement les courses de drones mettent en scène de véritables bolides mais le dernier CES nous indique qu’on devrait voir progressivement apparaitre une véritable offre de quadricoptères pensés pour la course de vitesse, à la fois maniables et légers.

Les courses de drones sont donc :

  •  amusantes pour le public (qui profite d’images très impressionnantes),
  • accessibles financièrement au plus grand nombre (au contraire de courses automobiles par exemple),
  • sans risques en cas d’accidents (les pilotes sont assis et pilotent à distance).

3- L’art contemporain (avec des vaches)

Des gens ayant une passion originale dans la vie se sont mis en tête de dessiner des formes à l’aide d’animaux (vivants) en déposant de la nourriture au sol en camion tout en filmant le résultat depuis les airs grâce à un drone.

Il fallait y penser !

4- La photographie aérienne

Les sites qui recensent des photos ou des vidéos de drones ont fleuri dernièrement. Sur Dronestagram par exemple, on trouve des images à couper le souffle !

Les photos

Le concours réalisé par la plateforme avec National Geographic a récompensé une dizaine d’images sublimes à découvrir ici. Voici la photo vainqueur de l’an dernier :

Les vidéos

La fonction FollowMe est également de plus en plus répandue chez les drones grand-public, comme le drone Lily ou le drone Hexo+ pour les sportifs.

Elle permet notamment à un drone de suivre son propriétaire à distance pour immortaliser ses exploits depuis les airs.

Lors d’une sortie en VTT ou aux sports d’hiver, vous disposez ainsi de vidéos de vous digne des meilleurs spécialistes de sport extrêmes.

5- Le ‘Son & Lumière’

Déjà en 2012, des artistes (Jonathan Santana & Xander Smith) avaient décidé de mettre en scène une troupe de 16 drones au sein d’un spectacle mêlant son et lumières au Saatchi & Saatchi New Directors’ Showcase 2012.

Le résultat –pour l’époque– est non seulement bluffant techniquement mais également artistiquement, voici la vidéo :

6- La chorégraphie des MiniDrones

Sur le même concept, à chaque salon international, le fabricant français de drones Parrot nous gratifie d’un show à base de drones effectuant une chorégraphie millimétrée.

Ici, les MiniDrones de Parrot ‘Rolling Spider’ et ‘Jumping Sumo’ sont associés pour créer une chorégraphie à destination des visiteurs internationaux du CES 2015 :

 

Pour le plaisir, voici 3 autres choses à ne pas faire avec un drone :

7- Ruiner le mariage d’un ami

Evidemment, toutes les tentatives ne sont pas aussi couronnées de succès.

Une vidéo rapporte ainsi comment un vidéaste peu inspiré a littéralement ruiné le mariage d’un couple en propulsant un drone à pleine vitesse dans le visage des amoureux.

Non seulement il rate lamentablement son effet de style (bien pensé cela dit) mais il met sérieusement en danger les deux protagonistes, qui s’en sont heureusement sortis sans perdre un oeil…

 

8- …les championnats de ski…

Nous vous avions parlé de cette histoire survenue il y a peu : le skieur autrichien Marcel Hirscher a failli être victime de la chute d’un drone supposément chargé de filmer sa course il y a 2 mois, à l’occasion du slalom de Madonna di Campiglio en Italie.

Dans la vidéo de l’article, on voit clairement que l’appareil passe à quelques centimètres de son casque. Heureusement qu’il allait vite… Malgré cette frayeur, le champion s’est classé second de la descente !

 9- …ou assommer un triathlète !

Il y a plusieurs années, un sportif participant à une course de triathlon avait lui aussi été atteint par un drone censé filmer la course. Il avait tout de même dû abandonner suite à ses blessures.

 

Source : https://aruco.com/2016/02/drones-utilisations-incroyables/