Les images montrent, comme rarement, l'ampleur des destructions à Alep, en Syrie. L'ancien poumon économique du pays est le théâtre d'intenses bombardements du régime et de son allié russe. Le quartier tenu par les rebelles, à l'est d'Alep, est devenu un champ de ruines. 
 

2843156


Dans une vidéo tournée en septembre et publiée par Reuters mardi, l'ampleur des dégâts se fait criant. Le chef des Casques blancs syriens a lui affirmé avoir dénombré «1700 frappes qui aurait un milliers de morts et blessés» depuis la fin de la trêve le 19 septembre. Ce mercredi, les deux plus grands hôpitaux dans la partie rebelle de la ville syrienne d'Alep ont été touchés à l'aube par des frappes aériennes, les mettant temporairement hors service, a affirmé l'ONG médicale Syrian American Medical Society (SAMS), basée aux Etats-Unis, et qui soutient ces établissements. 
 
VIDEO. Les destructions à Alep vues du ciel grâce à un drone

 

Mardi, l'armée syrienne a pris le contrôle d'un quartier rebelle du centre d'Alep après plusieurs jours d'intenses bombardements aériens ayant provoqué l'indignation des pays occidentaux. Cette avancée a été confirmée par l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), qui a toutefois précisé qu'elle se résumait à la reprise de «quelques bâtiments» dans le «petit quartier de Farafira».
 
Cette offensive a encore aggravé les conditions de vie des quelque 250 000 habitants qui sont totalement assiégés dans les quartiers rebelles d'Alep. Ils ne reçoivent plus d'aide de l'extérieur depuis pratiquement deux mois et sont privés d'eau depuis samedi.
 
La guerre en Syrie, qui a commencé il y a 5 ans et demi, a fait au moins 300 000 morts.
Source : leparisien.fr

 

 

Tags:

Comments are closed

%d blogueurs aiment cette page :