Souvent appelés les feux d’artifices du futur, les spectacles de drones nous émerveillent autant qu’ils nous surprennent !

Des centaines voir des milliers de drones s’élèvent dans le ciel et laissent place à un spectacle exceptionnel : un bateau navigant en mer, un message de bonne année, un logo d’entreprise, le système solaire, ou encore une demande en mariage… Les spectacles nocturnes de drones s’invitent pour toutes les occasions et se définissent comme des feux d’artifices nouvelles générations. Plus écologiques et plus silencieux, les spectacles de drones étendent les possibilités et offre un nouveau moyen de raconter des histoires et de marquer les esprits.

Le premier show de drone en France nous fait déjà remonter en 2014, avec un petit nombre de 15 drones au Puy de fou. Depuis, les records se font de plus en plus gros et le record mondial est actuellement de 3281 drones dans le ciel de Shangai, en Chine lors du lancement d’une marque d’automobile dans le pays. Mais qu’en est-il de nos prestataires français ?

Pour toi, Drone U a interviewé Édouard Ferrari, Fondateur d’ALLUMEE

Salut Edouard, peux-tu te présenter ?

Je suis Edouard Ferrari, marié et papa de 2 enfants. Depuis 2 ans j’ai fondé ALLUMEE qui est une agence productrice de spectacles son et lumière et nous utilisons les drones pour réaliser nos spectacles. Je travaille sur le projet Allumee depuis août 2019 et la société a vu le jour en mai 2020.

D’où est venue l’idée de créer des spectacles de drones ?

Je faisais un Executive MBA à l’EM LYON et lors d’un cours, un intervenant nous a présenté toutes les activités qui tournent autour des nouvelles technologies, nouveaux écosystèmes, et des nouvelles innovations qui émergent dans le monde. Entre le transhumanisme et les impressions de muscles en 3D, il a évoqué les spectacles de drone. Le moment s’est figé, j’ai arrêté d’écouter son cours et je me suis immédiatement mis à faire des recherches à ce sujet. Je suis tombé sur une vidéo d’Intel pour leur 50 ans où ils présentent un spectacle de 1500 drones dans le ciel. Je suis resté bouche bée devant les formes, les couleurs, la musique, et le ressenti que j’ai eu devant cette vidéo en tant que spectateur. Depuis cette idée ne m’a jamais lâché même avec la pandémie.

Comment est née ALLUMEE ?

Ca s’est fait assez naturellement. J’ai fait des recherches. La question était de savoir si c’était un exploit d’Intel qui mettait en avant sa technologie ou un futur qui n’avait pas encore émergé. J’ai rassemblé toutes les infos que j’ai pu trouver et j’ai compris que les drones pouvaient voler ensemble avec des trajectoires calculées. Une fois que c’était techniquement validé (j’étais encore à l’EM LYON à ce moment), nous nous sommes renseignés sur le marché, les techniques utilisées, nous avons fait des études pour savoir si les collectivités seraient prêtes à acheter nos spectacles et à la manière dont nous allions les développer. Il n’y avait qu’un seul acteur français à ce moment là et le marché était porteur. Tout ça nous a porté en mars 2020 où il y a eu le vrai top départ.

 

Quelle est votre cible principale ?

On a fait une étude de marché pour connaitre quel serait le secteur le plus prometteur.

Il y a d’abord les collectivités (mairie, institutions, département), le monde professionnel avec les entreprises qui ont besoin de faire un anniversaire, une inauguration, un lancement de produit, etc.

On retrouve aussi les secteurs de l’hôtellerie et du tourisme avec les villes touristiques, les stations de ski et balnéaires qui ont besoin de lancer le tourisme et d’attirer du monde chaque année pendant les saisons. Ensuite, il y a les parcs d’attractions et les soirées éphémères comme pour les festivals.

Avant le covid on avait ciblé en priorité les parcs d’attractions car ils ont les capacités pour faire de l’évènementiel facilement et de façon récurrente ce qui représente une bonne opportunité lorsqu’on signe un contrat. Le problème est qu’ils ont été très touchés par la crise du covid, ce qui nous a mené à faire une seconde étude de marché en prenant en compte l’impact de la pandémie. Les collectivités, elles, ont continué à conserver des revenues et étaient capables de dépenser des enveloppes exceptionnelles pour un évènement particulier tel qu’un anniversaire ou une grande fête par exemple.

A quel besoin répond votre service ?

Un besoin de magie et de divertissement. Le spectacle dure entre 8 et 16 minutes. Notre but est de pouvoir travailler sur des formes abstraites ou concrètes, mais surtout les déstructurer, pouvoir jouer avec et donner des effets visuels pour générer de nouvelles émotions le tout sur une bande son rythmée. La musique a une très grande importance dans un spectacle son et lumière car 70% des émotions passent par le son. Peu importe le public, petits ou grands, les spectateurs ont besoin de rêver.

Quelles sont les compétences pour réaliser un spectacle de drones ?

La recette d’un tel show contient une grosse dose de développement et beaucoup de technologie, pour pouvoir développer les outils nécessaires à la création du spectacle. Il y a les artistes 3D qui créés le spectacle, les compositeurs de musique et la direction artistique. Ce sont eux qui vont créer et imaginer le show

Le jour J on a besoin de la partie opérationnelle qui est composée d’une équipe de 5 personnes dont un ou une télépilote de drone qui doit s’assurer de la préparation du vol, de la sécurité et d’avoir toutes les autorisations de vol. Le télépilote n’agit pas pour piloter mais il a un rôle crucial en tant que directeur de vol pour le spectacle, pour gérer les équipes et assurer la sécurité du show.

Le secret de notre entreprise est d’avoir des équipes compétentes, structurées et complémentaires.

Quel type de drone utilisez-vous lors d’un show ?

Nous utilisons depuis le premier jour les drones de notre partenaire Drotek. Drotek est un constructeur français de drones lumineux. Ils conçoivent et assemblent les drones en France. Toutes les spécificités sont sur leur site pour les plus curieux. La fiabilité des drones est la clé de notre activité, nous travaillons donc main dans la main avec eux pour toujours offrir les meilleurs shows à nos spectateurs.

 
 

Pendant combien de temps travaillez-vous sur un projet ?

Il faut environ 1 mois et demi pour créer un show de A à Z. Nous commençons par réfléchir au cahier des charges du client, nous dessinons, assemblons, créons des formes, des tableaux, une histoire. Ensuite vient l’univers sonore, les transitions, les couleurs. Nous pouvons personnaliser chaque show aux désirs les plus fous de nos clients. Certains shows peuvent être beaucoup plus rapides à produire et d’autres plus longs, cela dépend vraiment des besoins.

Quelle est votre zone d’action ?

Allumee est Lyonnaise mais nous rayonnons partout en France. Nous avons également réalisé des shows en Europe, nous revenons tout juste de Suisse et ce n’est que le début. Tout le matériel est transportable que ce soit en voiture, train ou en avion. Certaines régions sont plus réceptives à notre activité, nous travaillons beaucoup  sur toute la côte méditerranéenne et les Alpes. Mais quelques départements aiment aussi innover comme le département de l’Allier. On répond également à des besoins plus spécifiques partout en France sur des évènements privés (mariage, anniversaire, lancement de produits…) ou pour des villes ayant des événements exceptionnels à célébrer.

Parmi tous les spectacles de drones réalisés jusqu’à présent, lequel as-tu préféré ?

Tous les projets sont magnifiques mais j’avoue que je préfère travailler sur un projet ‘public’ qui autorise une ouverture aux spectateurs venus de partout. Généralement nous nous retrouvons face à des milliers de spectateurs et leurs réactions n’ont pas de prix. Il y a quelques semaines nous étions proches de Montluçon, le show a rassemblé plus de 20 000 personnes, quand on entend les « wow » et les « Wouaaaa’ ainsi que les applaudissements, cela nous donne la chair de poule tellement c’est fort pour nous. La satisfaction des spectateurs c’est vraiment notre récompense et ce qui me fait vibrer personnellement. 

 
 

Combien de spectacles sont prévus pour cette année et l’année pro ?

Cette année nous avons plus de 30 shows, c’est une très bonne année de reprise après ce que nous venons de vivre. C’est extrêmement prometteur pour l’année prochaine. Nous avons des objectifs très précis et nous travaillons tous les jours pour les atteindre. Rendez vous l’année prochaine pour faire le bilan.

Quel est le tarif pour un spectacle ?

Nos spectacles peuvent varier entre 15000 et 50000 euros. Tout dépend de la longueur du show et de la personnalisation. Nos clients peuvent nous contacter pour discuter de la faisabilité de leur projet et ensuite nous adaptons notre offre en fonction des différentes contraintes qui s’appliquent au projet et à leurs besoins. Chaque projet est unique et nous nous adaptons à nos clients. La flexibilité et la créativité sont deux de nos qualités.

Quels sont vos perspectives de développement pour demain ?

Comme je l’ai dit juste avant, nous avons des objectifs très précis pour la suite. Pour le moment nous tenons le cap et je suis très satisfait de notre développement. Il y a un adage que j’aime beaucoup qui dit : « Travaille dur dans le silence, laisse ta réussite et ton succès faire du bruit ». Je resterai alors discret sur nos perspectives mais une chose est sûre nous travaillons dur.

Que retiens-tu de cette expérience jusqu’à présent ?

Il faut savoir rester humble et ne pas avoir d’abus de confiance. C’est générique à tous les niveaux de l’aéronautique et si ils pensent comme ça c’est qu’il y a une bonne raison ! J’ai pu le vérifier plusieurs fois.

Tags:

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © : 2022 - videopardrone.fr - Loïc COPPOLA