dji_phantom_4

DJI ne cesse d’optimiser l’algorithme de ses drones pour éviter qu’ils ne survolent des zones sensibles. Après avoir délimité un périmètre de sécurité autour des aéroports dans lequel les drones de la marque seront systématiquement bloqués, ce sont maintenant des zones autour de feux de forêts qui ont été délimitées. 

La police de Californie n’a pas été tendre avec les propriétaires de drones sur les dernières années. En 2015, elle avait d’ailleurs offert des primes de 75.000$ à quiconque dénoncerait des personnes ayant utilisé un drone pour filmer les grands incendies qui ont ravagé des milliers d’hectares de forêts dans la région. Les pompiers se sont régulièrement plaint du risque de ces appareils, mais surtout du temps perdu à contacter le propriétaire pour lui demander de cesser de survoler des zones sensibles.

Dans la dernière mise à jour de DJI, le fabricant obtient désormais les informations d’AirMap, une application qui récupère les données directement depuis le centre d’alerte du Ministère de l’Intérieur américain. C’est donc pour le moment seulement aux Etats-Unis que cette mise à jour sera disponible. Dans le reste du monde, DJI possède un software (Geospatial Environment Online) qui récupère d’autres informations concernant des interdictions temporaires de survol. De quoi permettre aux utilisateurs novices d’éviter les zones délicates – une démarche largement appréciable, mais surtout obligatoire pour DJI s’il veut amadouer les gouvernements pour continuer sa folle croissance…

Source : http://www.stuffi.fr/drones-dji-plus-survoler-incendies/

Tags:

Comments are closed

%d blogueurs aiment cette page :