Tu viens juste de rentrer d’une rando dans la nature ou d’un voyage dans les îles et tu veux partager ta vidéo drone sur tes réseaux préférés. Une fois en ligne tu te rends compte que ta vidéo a perdu quelques pixels et qu’elle est dégradée : qualité dégradée, pas de vues sur ta vidéo, pas de likes et pas de partages… c’est la déception. En effet, Facebook et Instagram compressent les photos et les vidéos lors du téléchargement pour améliorer ton expérience utilisateur en accélérant le temps de chargement et pour réduire la charge sur le serveur.

Si toi aussi tu veux pouvoir diffuser tes vidéos en qualité optimale, on t’éclaire sur les solutions pour optimiser tes prises de vues drones mais pas que !

Régler la fréquence d’image de ton drone à 30img/s

Tout d’abord, on va s’intéresser à la fréquence d’image. La norme de diffusion de signaux vidéo européenne est de 25 images/seconde mais Instagram utilise la norme NTSC qui est principalement utilisée sur le continent américain et dans certains pays d’Asie. Cette norme utilise une fréquence d’image fixée à 30 images par seconde.

Pour éviter que ta vidéo paraisse saccadée tu dois donc régler la fréquence d’image (frame rate) de ton drone à 30i/s. N’oublie pas de programmer les mêmes réglages sur ton appareil photo ou ta go pro si tu utilises plusieurs supports pour filmer tes images, ton rendu sera plus harmonieux.

Respecter les formats d’Instagram

Le format des story et des réels sur Instagram est le 9:16 (1080 x 1920 pixels). Comme tu devras recadrer tes rushs dans ce format, tu vas devoir anticiper tes prises de vues en sachant quel rendu tu veux avoir pour ta vidéo. Ainsi, tu pourras cadrer plus large pour mettre l’élément que tu souhaites garder, au centre de ta prise de vue.

Pour que ton image ne soit pas dégradée au moment du recadrage, tu dois filmer en 4K ou viser le plus haut que ton drone puisse proposer. Ton image d’origine sera alors plus grande que ton format final et ton logiciel va juste adapter l’image à la dimension que tu souhaites.

Evite de faire ton montage sur l’application DjiFly !

L’application DJI Fly compresse beaucoup les vidéos lors de l’export. Pour avoir une meilleure qualité il est préférable de faire tes montages sur ton ordinateur car même si ta vidéo est en haute qualité elle sera toujours compressée par Instagram.

Assures-toi que tes vidéos ne soient pas compressées lors de leur transfert vers ton PC ou ton téléphone. Utilise ton câble, Airdrop (pour Iphone/Mac), ou des services tel que Dropbox ou encore Google drive. Si tu utilises Whatsapp pour transférer ou partager tes fichiers, envoie-les toujours en tant que document.

Il existe aussi un logiciel appelé HandBrake, qui te permet de compresser une vidéo tout en conservant la meilleure qualité possible. Instagram accepte les formats MP4 et MOV mais la taille de ton fichier ne doit pas dépasser les 250Mo.

Concernant la colorimétrie, Instagram touche automatiquement au contraste donc évite de trop saturer et contraster tes images.

Pour la musique, tu peux l’ajouter dans ton logiciel au moment du montage pour t’aider à synchroniser tes rushs mais au moment de la publication de ta vidéo, nous te conseillons de mettre à 0 le son de ta vidéo et d’importer la musique directement depuis Instagram pour éviter les problèmes de droit d’auteur.

Quelques outils pour monter tes vidéos comme un pro :

Application de montage sur téléphone :

Inshot (version gratuite)Première rushCapcutVN

 

Logiciel de montage sur ordinateur :

Da vinci resolve (version gratuite ou 300€ à vie)Filmora (79,99€ à vie) idéal pour les débutants

 

Cet article t’a été utile ? Partage-le !

Tags:

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © : 2022 - videopardrone.fr - Loïc COPPOLA